Le métier d’Administrateur Système

Vous souhaitez digitaliser votre entreprise ?
administrateur systeme informatique en afrique
130 Vues

Qu’est-ce qu’un Administrateur Système, quelles sont ses missions ?

Au sein de la DSI (Direction des systèmes d’information, plus communément appelée service informatique) ou d’une équipe technique, l’administrateur système est la personne qui doit veiller à ce que tout le système informatique d’une entreprise fonctionne convenablement.

 

Quels sont les tâches d’un Administateur Système ?

Selon la taille de l’entreprise, le contexte du poste et les compétences demandées, il a pour missions :

1- Analyse des besoins et veille technologique

  • Recueillir et analyser les besoins des utilisateurs.
  • Assurer une veille technologique et anticiper les évolutions nécessaires à l’optimisation des systèmes pour proposer des améliorations.
  • Mettre en place et maintenir la documentation (dossiers techniques, procédures de configuration et d’exploitation…).

2- Mise en place et administration des systèmes d’exploitation

  • Mettre en œuvre l’implantation des équipements, du réseau, l’interconnexion de l’ensemble des moyens informatiques de l’entreprise.
  • Installer et administrer les systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Solaris, Citrix…).
  • Assurer la traçabilité et l’exploitation des événements survenus au sein du système.
  • Configurer les outils de supervision système (NSM, Netbackup…).
  • Réaliser un suivi des systèmes : contrôle des systèmes de sauvegarde, d’antivirus, des éléments de sécurité…
  • Assurer les mises à jour, mises hors service, et montées de version des serveurs en accord avec les règles définies par la Direction du Système d’Information concerné.

3- Maintenance et développement des infrastructures système

  • Mesurer et optimiser les performances du système.
  • Prévenir, diagnostiquer et corriger les erreurs systèmes.
  • Transmettre et faire remonter les différentes informations et problèmes rencontrés (obsolescences, risques d’altération de la sécurité…).
  • Prendre en charge sur le plan technique les nouveaux projets système.
  • Participer aux travaux de paramétrage sur les nouveaux projets.

4- Accompagnement des utilisateurs

  • Assister les utilisateurs à distance dans la résolution de leurs demandes et apporter des réponses à leurs interrogations.
  • Gérer les droits d’accès des utilisateurs.
  • Accompagner et former les utilisateurs au quotidien.

5- Activités éventuelles

  • Contribuer aux choix de l’entreprise quant aux achats de matériels et logiciels, participer aux négociations avec les prestataires.
  • Gérer la téléphonie de l’entreprise lorsque celle-ci est étroitement liée aux installations informatiques.
  • Gérer les risques liés à la cybersécurité.
  • Administrer un réseau ou gérer des bases de données.
  • Coordonner une équipe dans le cadre d’un projet système.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour être Administrateur Système ?

L’administrateur système connaît tous les aspects techniques et matériels informatiques. Il maîtrise le fonctionnement des protocoles de connexion, ainsi que les systèmes d’exploitation (Windows, Mac OS, Linux, etc.). Il peut d’ailleurs se spécialiser (c’est fréquemment le cas) sur un système d’exploitation bien précis, dont il maîtrisera parfaitement les rouages.

L’administrateur Système doit également avoir certaines soft skills :

Au contact direct des collaborateurs, il doit être pédagogue pour expliquer le fonctionnement des logiciels, et résister au stress face à un public qui doit lui aussi répondre à des délais. Il doit être polyvalent et disponible pour ses collègues, en particulier lorsqu’il travaille seul, sans l’aide d’un Technicien Support ou Helpdesk.

À la fois organisé et réactif, l’administrateur système redouble aussi de vigilance face aux attaques informatiques et fait de la veille pour se tenir à jour. Son travail l’amène d’ailleurs parfois à réaliser des journées ou nuits d’astreinte

Quelles études ou formations pour devenir Administrateur Système ?

De nombreuses possibilités de cursus s’ouvrent à ceux qui veulent devenir administrateurs système. Du Bac +2 avec un BTS au Bac +5, son niveau d’étude détermine aussi l’importance de son poste et de sa rémunération en début de carrière.

  • BTS informatique / informatique de gestion
  • DUT réseaux et télécommunications
  • Licence professionnelle
  • École d’ingénieur
  • Master informatique

Un profil autodidacte en système informatiques peut aussi suivre une formation plus ou moins courte et certifiante afin de valider ses compétences.

Où peut travailler un administrateur Système ?

Administrateur système est un poste essentiel pour toute entreprise qui détient un parc informatique ou réseau de machines. Les profils experts sont donc particulièrement demandés dans des secteurs très variés.

Les industries ont toutes besoin d’un administrateur système, a fortiori les grands groupes, ou encore les entreprises de médias, les banques, les administrations, les startups

L’administrateur système peut aussi travailler pour une ESN (Entreprise de services du numérique, ex-SSII), pour le compte de clients divers.

Quel est le salaire d’un Administrateur Système en Afrique ?

Plusieurs facteurs définissent la rémunération d’un Administrateur Système : les compétences et l’expérience en premier lieu mais aussi la localisation géographique, les technologies utilisées, le type d’entreprise, la taille de l’entreprise, le secteur d’activité, les problématiques techniques à résoudre etc.

Selon le https://votresalaire.org/ , le salaire moyen est reparti en plusieurs tranche

  • La fourchette de salaire d’un Administrateurs de systèmes – de 155 996 CFA à 748 254 CFA par mois – 2022.
  • Un/une Administrateurs de systèmes gagne normalement entre 155 996 CFA et 412 474 CFA net par mois au début de son contrat.
  • Après 5 ans d’ancienneté, ce salaire est de 216 441 CFA à 570 632 CFA par mois pour une semaine de 40 heures.

Pour d’autres sources externes, un adminstrateur système, en tenant compte de la taille de l’entreprise peut prétendre un salaire minimal de 100.000 FCFA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *